Okinawa 2016 : Shisa, rue des potiers, château de Shuri et plage!

Hello 🙂
Voici la suite de notre voyage au Japon en 2016, nous étions à Okinawa, après la visite de l’aquarium Churaumi.

Pour nos derniers jours à Naha, nous nous sommes dirigés vers Tsuboya Street et plus particulièrement le Tsuboya Pottery Museum.

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, et ferme pendant les vacances du Nouvel an du 28 décembre au 4 janvier. L’entrée coûte 350 yens et est gratuite pour les enfants de moins de 15 ans.

Ce musée expose des oeuvres en terre cuite de différentes époques. je me suis particulièrement intéressée aux Shisa, ces sculptures représentant des créatures à mi chemin entre le chien et le lion, que l’on trouve souvent sur les toits des maisons traditionnelles d’Okinawa.

Tsuboya Street, la rue des potiers, est une rue pavée d’environ 300 m de long accessible depuis la rue commerçante Kokusai Dori, en passant par le marché couvert.
Le long de cette rue on trouve une multitude de magasins vendant des céramiques, de style traditionnel ou bien plus moderne. C’est un endroit très sympa pour se promener et pour acheter quelques souvenirs!

Certaines bouiques proposent de faire de la poterie, c’est une activité que j’envisage de faire avec mes filles la prochaine fois.

J’aimerais trop habiter dans une de ces maisons!

On y trouve plein de shisa, des plus traditionnels aux plus modernes et colorés!

Plan du quartier

La visite du musée et de la rue des potiers étant relativement rapide, on a ensuite pris le monorail pour aller visiter le château de Shuri (qui a malheureusement brûlé il y a peu).

On a commencé par l’étang de Ryutan, situé à quelques pas du château. C’est un endroit très agréable pour se promener un peu à l’ombre, et pour apercevoir des animaux tels que des canards ou des tortues, les filles étaient raviés!

J’ai malheureusement perdu quelques photos lors d’un incident de disque dur, et il ne me reste que quelques photos de certaines portes du château. On y est retournés, plus tard, en 2018, mais je vous montrerai ça une autre fois 🙂

La porte Kankaimon

La porte Shureimon

Mon plus joli souvenir de cette visite reste cette employée/guide du château, qui a pris le temps de répondre à toutes nos questions, de papoter longtemps avec nous, et d’apprendre aux filles à faire des origami pour les amuser. J’aimerais beaucoup la revoir une prochaine fois!

Le lendemain, 8 avril, nous avons changé complètement d’environnement pour aller passer une journée à la plage!
A Naha il n’y a pas de belle plage à part Naminoue Beach, mais elle est petite et pas géniale avec sa vue sur le pont autoroutier… son sel mérite est d’être facilement accessible à pied!
Nous avons donc traversé l’île avec notre petite voiture de location (et toujorus beau-papa au volant) pour rejoindre Nishihara Kira-Kira Beach.

C’est une jolie plage de sable qui était quasiment déserte quand on est arrivés! (sauf quelques militaires américains qui faisaient leur footing un peu plus loin…).
Elle fait partie d’un complexe plus grand (Nishihara Marine Park). La température de l’eaéu étant tout à fait convenable, nous n’avons pas hésité à nous baigner!

Derrière la plage, il y a aussi une aire de jeux pour les enfants, le Dolphin Park. Comme le nom l’indique, ici le dauphin est à l’honneur!
Enfin, je parles des enfants, mais j’avoue que les adultes aussi, on a fait plusieurs tours de toboggan géant… Bref on a passé le reste de la journée à jouer, puis on est rentrés diner à Naha car il était temps de rendre la voiture…

Le lendemain, 9 avril, on avait prévu d’aller encore sur une autre plage. Sauf qu’on avait pas regardé la météo! Alors que nous étions sur le point de sortir de la ville, il a commencé à pleuvoir très fortement, tellement que par moments on ne voyait quasiment pas la route! Beau-papa ne se sentant pas de conduire dans ces conditions (et de toutes façons, la plage sous un déluge c’est pas top!) on a fait demi-tour pour aller se refugier dans un centre commercial.

On a mangé des sushi, on a fait un peu de shopping, et on est tombés sur un spectacle de flamenco! Le truc totalement inattendu haha, ça m’a même tiré des larmes car j’ai eu un petit moment de nostalgie de l’Espagne (mon pays natal!).
Après le spectacle, et une fois mes larmes séchées, j’ai pu discuter avec la danseuse (en espagnol du coup!), japonaise installée à Séville depuis plusieurs années et passionnée de flamenco. C’était super!

On en a aussi profité pour me trouver une Hotaru Stone. Ce sont des perles en verre coloré avec des incrustations de feuille d’argent, on peut les trouver en pendentif, boucles d’oreille, bracelet… J’ai craqué pour celle ci!

Et voilà pour notre dernière journée à Naha! Le lendemain, nous quittions Okinawa pour Osaka…

A bientôt pour la suite!
Pour lire mes autres articles sur le Japon, c’est par ici 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions sur « Okinawa 2016 : Shisa, rue des potiers, château de Shuri et plage! »

  1. Une Occidentale en Chine

    Nous avions prévu d’aller à Okinawa lorsque nous résidions encore en Chine mais bon c’est finalement tombé à l’eau. Une prochaine fois je l’espère ! En Chine il y a également ces types de « chiens-lions » que l’on appelle des « Shi ». Ils sont généralement aux portes des maisons ou des banques. Mais ils semblent moins terrifiants que ceux-ci ^^ »

    Répondre
    1. Mama chan Auteur de l’article

      J’espère que vous pourrez y aller, c’est très sympa Okinawa (surtout si on ne reste pas uniquement dans l’ile principale!). J’adore les Shisa, il me semble qu’ils dérivent de ceux de Chine d’ailleurs 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.