Archives par étiquette : aquarium

Okinawa 2016 – Aquarium Churaumi

Après notre découverte de la ville de Naha (ville principale de l’ile d’Okinawa) nous avions décidé de visiter l’Aquarium Churaumi.
Dans le dialecte Okinawaïen, Chura veut dire beau, élégant, tandis que Umi signifie la mer ou l’océan. C’est un nom plutôt approprié!

L’aquarium est situé à environ 90km de Naha. Un trajet par bus est possible, mais étant nombreux (nous 4 + mes beaux parents) nous avons opté par louer une voiture, avec beau-papa comme chauffeur!
Nous sommes passés par Orix Rental Cars (Miebashi Station Branch), qui avait l’avantage d’être très proche de notre logement. On peut aussi y louer les sièges auto pour les enfants.

Le temps était couvert (comme souvent pendant la semaine qu’a duré notre séjour) mais il faisait déjà très chaud, malgré le fait que nous ne soyons qu’au début du mois d’Avril.

Nous nous arretons souvent pendant le trajet pour faire des pauses (n’oubliez pas que nous voyageons avec des jeunes enfants… qui ont très facilement mal au coeur!) et profiter du paysage.

Nous nous arretons notamment sur une petite plage histoire de tremper au moins les pieds, mais nous ne sommes pas restés longtemps car malgré les nuages le soleil tapait très fort!

Ici le sable est en fait composé de petits fragments de corail qui font très mal aux pieds… Nous avons ensuite investi dans des « chaussures aquatiques » (aquashoes) pour pouvoir profiter des plages sans souffrir! Il y en a des pas chères à Décathlon par exemple, qui font très bien leur job…

Une fois arrivés, on s’arrête un instant pour profiter de la jolie vue. Le ciel s’est dégagé, et on distingue nettement l’île de Ie-Jima, accessible par ferry depuis le port de Motobu.
On n’a pas eu le temps de la visiter, peut être une autre fois!

Wikipédia dit que c’est le deuxième plus grand aquarium du monde, après celui de Géorgie aux USA.
On peut y découvrir la faune et flore sous-marine d’Okinawa, avec des espèces locales uniques, des récifs coralliens ou encore des espèces des très grandes profondeurs. Nous avons passé un bon moment à explorer tous les bassins de l’aquarium, ce qui nous a pris un certain temps!

Il est surtout connu pour son énorme bassin de 7500 m2 où évoluent plusieurs requins-baleines, ainsi que des raies manta et d’autres espèces.
C’est ici que j’ai eu un sentiment très partagé. A la fois émerveillée de voir ces géants en vrai, et triste de les imaginer tournant en rond dans leur bassin pendant toute leur vie. Ceci s’appliquant aussi à toutes les autres espèces bien entendu.

Près de l’aquarium, il y a aussi un delphinarium, qui offre parfois des shows. On y est allés car mes beaux parents avaient pris des billets, mais je n’ai pas vraiment apprécié le spectacle, ayany un peu le même sentiment que face aux requins-baleine.

L’aquarium n’est pas la seule attraction du coin. L’Ocean Expo Park abrite l’aquarium, et on y trouve également la reconstitution d’un village traditionnel d’Okinawa, un arboretum tropical, un Musée de la Culture Océanique, ou encore un jardin aux papillons.

Nous n’avions pas beaucoup de temps devant nous car il fallait rentrer à Naha pour rendre la voiture de bonne heure, mais nous avons fait un arrêt rapide au Ryugujo Butterfly Garden pour admirer les papillons.

Très attirée par les papillons!
Jolie chrysalide dorée.

Nous avons beaucoup apprécié la visite et nous aurions aimé pouvoir y rester un peu plus longtemps, ainsi que faire le reste des activités proposées. J’aimerais par exemple visiter le village okinawaïen, mais ce n’est que partie remise, j’espère!
Nous allons peut être retourner à Okinawa l’été prochain (2020), si nous avons le temps nous retournerons peut petre dans le coin.

Après cette rapide visite, nous nous dirigeons vers la voiture, et là nous remarquons des panneaux nous préviennent de la présence de serpents, les fameux habu ou vipère d’Okinawa. Nous croiserons d’ailleurs ces panneaux à des multiples reprises lors de nos visites sur l’île, je ne peux que vous conseiller de faire attention lors de vos promenades.


Une fois rentrés et la voiture rendue, nous achetons des sata andagi pour le goûter. Ce sont des sortes de beignets ytypiques d’Okinawa, existant en différentes variétés : nature, au sucre noir d’Okinawa, au sésame, à la banane, à la patate douce violette… il y en a pour tous les goûts!

Le reste de la journée se résume à une balade sur la rue commercante et un diner dans un restaurant familialproposant des jeux pour les enfants. Après tant de temps passé en voiture, elles ont bien besoin de se dépenser un peu!

Rendez vous bientôt pour le récit de nos derniers jours sur Naha (quartiers des potiers, château de Shuri, journée plage) avant de mettre le cap vers Osaka et Kyoto!

Rendez-vous sur Hellocoton !