Archives par étiquette : japon

Okinawa 2016 – Aquarium Churaumi

Après notre découverte de la ville de Naha (ville principale de l’ile d’Okinawa) nous avions décidé de visiter l’Aquarium Churaumi.
Dans le dialecte Okinawaïen, Chura veut dire beau, élégant, tandis que Umi signifie la mer ou l’océan. C’est un nom plutôt approprié!

L’aquarium est situé à environ 90km de Naha. Un trajet par bus est possible, mais étant nombreux (nous 4 + mes beaux parents) nous avons opté par louer une voiture, avec beau-papa comme chauffeur!
Nous sommes passés par Orix Rental Cars (Miebashi Station Branch), qui avait l’avantage d’être très proche de notre logement. On peut aussi y louer les sièges auto pour les enfants.

Le temps était couvert (comme souvent pendant la semaine qu’a duré notre séjour) mais il faisait déjà très chaud, malgré le fait que nous ne soyons qu’au début du mois d’Avril.

Nous nous arretons souvent pendant le trajet pour faire des pauses (n’oubliez pas que nous voyageons avec des jeunes enfants… qui ont très facilement mal au coeur!) et profiter du paysage.

Nous nous arretons notamment sur une petite plage histoire de tremper au moins les pieds, mais nous ne sommes pas restés longtemps car malgré les nuages le soleil tapait très fort!

Ici le sable est en fait composé de petits fragments de corail qui font très mal aux pieds… Nous avons ensuite investi dans des « chaussures aquatiques » (aquashoes) pour pouvoir profiter des plages sans souffrir! Il y en a des pas chères à Décathlon par exemple, qui font très bien leur job…

Une fois arrivés, on s’arrête un instant pour profiter de la jolie vue. Le ciel s’est dégagé, et on distingue nettement l’île de Ie-Jima, accessible par ferry depuis le port de Motobu.
On n’a pas eu le temps de la visiter, peut être une autre fois!

Wikipédia dit que c’est le deuxième plus grand aquarium du monde, après celui de Géorgie aux USA.
On peut y découvrir la faune et flore sous-marine d’Okinawa, avec des espèces locales uniques, des récifs coralliens ou encore des espèces des très grandes profondeurs. Nous avons passé un bon moment à explorer tous les bassins de l’aquarium, ce qui nous a pris un certain temps!

Il est surtout connu pour son énorme bassin de 7500 m2 où évoluent plusieurs requins-baleines, ainsi que des raies manta et d’autres espèces.
C’est ici que j’ai eu un sentiment très partagé. A la fois émerveillée de voir ces géants en vrai, et triste de les imaginer tournant en rond dans leur bassin pendant toute leur vie. Ceci s’appliquant aussi à toutes les autres espèces bien entendu.

Près de l’aquarium, il y a aussi un delphinarium, qui offre parfois des shows. On y est allés car mes beaux parents avaient pris des billets, mais je n’ai pas vraiment apprécié le spectacle, ayany un peu le même sentiment que face aux requins-baleine.

L’aquarium n’est pas la seule attraction du coin. L’Ocean Expo Park abrite l’aquarium, et on y trouve également la reconstitution d’un village traditionnel d’Okinawa, un arboretum tropical, un Musée de la Culture Océanique, ou encore un jardin aux papillons.

Nous n’avions pas beaucoup de temps devant nous car il fallait rentrer à Naha pour rendre la voiture de bonne heure, mais nous avons fait un arrêt rapide au Ryugujo Butterfly Garden pour admirer les papillons.

Très attirée par les papillons!
Jolie chrysalide dorée.

Nous avons beaucoup apprécié la visite et nous aurions aimé pouvoir y rester un peu plus longtemps, ainsi que faire le reste des activités proposées. J’aimerais par exemple visiter le village okinawaïen, mais ce n’est que partie remise, j’espère!
Nous allons peut être retourner à Okinawa l’été prochain (2020), si nous avons le temps nous retournerons peut petre dans le coin.

Après cette rapide visite, nous nous dirigeons vers la voiture, et là nous remarquons des panneaux nous préviennent de la présence de serpents, les fameux habu ou vipère d’Okinawa. Nous croiserons d’ailleurs ces panneaux à des multiples reprises lors de nos visites sur l’île, je ne peux que vous conseiller de faire attention lors de vos promenades.


Une fois rentrés et la voiture rendue, nous achetons des sata andagi pour le goûter. Ce sont des sortes de beignets ytypiques d’Okinawa, existant en différentes variétés : nature, au sucre noir d’Okinawa, au sésame, à la banane, à la patate douce violette… il y en a pour tous les goûts!

Le reste de la journée se résume à une balade sur la rue commercante et un diner dans un restaurant familialproposant des jeux pour les enfants. Après tant de temps passé en voiture, elles ont bien besoin de se dépenser un peu!

Rendez vous bientôt pour le récit de nos derniers jours sur Naha (quartiers des potiers, château de Shuri, journée plage) avant de mettre le cap vers Osaka et Kyoto!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Okinawa 2016 – découverte de Naha

Aujourd’hui je reviens quelque temps en arrière, et plus précisement au printemps 2016, pour vous parler d’une autre partie de notre voyage au Japon cette année là. Après quelques jours à Fukuoka, et avant de nous diriger vers Osaka et Kyoto, nous avons décidé de passer une petite semaine à Okinawa.
Depuis, on y est retournés encore une fois en 2018 (mais en été), mais je vous raconterai cet autre voyage une autre fois.

Sur le blog, j’ai crée une rubrique Japon dans laquelle j’ai regroupé tous mes articles en lien avec le Japon (mariage, voyages…). N’hésitez pas à aller lire les autres articles si cela vous intéresse!

 

J’avais depuis longtemps très envie de découvrir Okinawa, c’est maintenant chose faite!
Pour cette première découverte, nous nous sommes concentrés sur l’ile principale et plus particulièrement sur la ville de Naha.

Nous sommes partis directement de Fukuoka où il faisait encore froid, avec nos gros pulls et nos manteaux, je peux vous dire qu’on les a enlevés vite fait une fois arrivés! Le départ étant assez matinal, y en a une qui a décidé de finir sa nuit à l’aéroport ^^

Nous avons voyagé avec la compagnie Peach, et ma grande fille était ravie de voler dans un avion tout rose. « Comme l’avion de Barbie, Maman! ». Pendant ce temps, la petite a continué sa nuit, comme si de rien n’était.

94 jour 9 Okinawa avion Peach

 

Après d’un vol d’1h40 environ, nous arrivons à l’aéroport de Naha. Premier arrêt devant le petit aquarium de l’aéroport avant de prendre le monorail pour rejoindre notre guesthouse. 
D’ailleurs notre voyage a bien commencé puisqu’un gentil monsieur avec sa famille, qui lui allait partir de Naha, nous a offert leurs pass monorail qui étaient encore valables toute la journée. Très sympa ce gentil monsieur!

95 jour 9 aquarium aéroport Okinawa

 

Un pass monorail valable 24h coûte 800 yens, et celui valable 48h coûte 1400 yens. 
Sachant que le prix d’un billet simple va de 150 (pour une seule station) à 330 yens suivant la distance parcourue, le pass peut très vite devenir intéressant!

 

Nos avons logé a Lohas Villa, un établissement situé quasiment sur la Kokusai Dori (la grande rue commerçante de Naha) et proche du monorail pour faciliter nos déplacements.
Cet établissement propose des chambres à petit prix : à partir de 10€/nuit en dortoir, 15€ une petite chambre simple, nous avons payé environ 60€ pour une chambre pour 4 personnes avec des grands lits superposés. 
Le confort est plutôt sommaire, mais vu le prix et l’emplacement on va pas se plaindre!

97 jour 9 Naha Lohas Villa

(Vous remarquerez qu’il y en a une qui n’a toujours pas fini sa nuit…).

La déco est plutôt sympa, très tropicale. Les douches et toilettes sont dans les couloirs, et les lavabos… sur les balcons! Comme ça doit être pratique les jours de typhon ^^

102 jour 9 5 Avril Lohas Villa deco

 

Une fois la petite réveillée, nous voilà partis à la découverte des environs. Nous n’étions même pas sortis de l’hôtel que nous tombons sur ce mignon petit robot à la réception. 
Son rôle : nous donner des infos sur la météo et les sites touristiques notamment! Nous avons essayé de lui parler en français, mais il a buggué :/
Le gentil monsieur de la réception est venu le paramétrer en langue française, mais il n’a plus voulu fonctionner après ça. Je me sens encore un peu coupable d’avoir cassé le petit robot à force de vouloir lui parler français!

98 jour 9 Naha Lohas Villa robot

 

Bref, après toutes ces péripéties on arrive enfin au niveau de la rue, et comme on a un peu faim quand même, on se dirige tout droit vers les arcades du marché de Makishi, où on peut trouver tout et n’importe quoi (et surtout, à manger!).

99 jour 9 Naha galeries

 

L’hibiscus est la fleur la plus représentative d’Okinawa, et on en trouve à tous les coins de rue ou presque. Il y a plein de variétés et de couleurs, c’est un régal pour les yeux!

104 5 avril hibiscus

En se promenant dans les rues, on se rend compte des risques latents.  Il ne faut pas oublier que le Japon est un pays où les tremblements de terre sont très fréquents, et ceux ci peuvent aussi se produire à Okinawa. 
A la suite d’un gros tremblement de terre, un tsunami peut se produire, et ces panneaux sont là pour nous le rappeler.
D’ailleurs, une des premières choses que nous avons faites en arrivant c’est de vérifier le chémin d’évacuation depuis l’hôtel… on ne sait jamais!

105 5 avril tsunami

 

On a notamment reperé où se situait le centre d’évacuation en cas de tsunami le plus proche (Naha City Tsunami Evacuation Building).

108 5 avril évacuation tsunami

 

Sur le chemin, petit arrêt pour une partie de ping-pong car mes beaux-parents sont fans de ce sport. Cette pause nous a aussi permis de rester un peu au frais et de nous désaltérer!
Ici, on peut jouer au ping pong avec toutes sortes d’objets, comme des cuillères à riz ou même une poêle. Spoiler, ça ne marche pas super bien…

106 5 avril ping pong

 

On continue à marcher sans but précis, et on tombe sur un canal, puis sur un parc (pause jeux d’enfants) puis sur la mer!

107 5 avril Naha canal

 

La vue serait certainement plus jolie sans cette autoroute en plein milieu, mais bon… Pour voir des jolies plages, il vaut mieux sortir de la ville 🙂

110 5 avril promenade mer Naha

116 naha port

111 5 avril mer Naha

 

A force de marcher, on est tombés sur des piliers-dragons, qui commémorent les échanges entre les villes de Naha et Fuzhou en Chine. La nuit commençait à tomber et on avait faim, on ne s’y est pas beaucoup attardés!

113 5 avril dragon naha

 

De retour à Kokusai Dori pour trouver un endroit où manger, notre regard a été par ces flacons de Habushu, du saké dans lequels macèrent des habu (vipères).
J’ai passé mon tour (je ne bois pas d’alcool) mais mon mari a fait une petite dégustation et a bien apprecié.

114 5 avril bocaux serpents

 

Après cette petite pause, on a fini par manger dans un restaurant proposant de la musique d’Okinawa en live, c’était très sympa et à faire au moins une fois! J’ai quelques vidéos mais très mauvaises, et pas de photos car on était trop occupés à manger et à écouter la musique ^^

Et on vous laisse avec cette petite murène rencontrée à l’aquarium du Donki de Kokusai Dori.
Très curieuse, elle venait à chaque fois nous faire un petit coucou!

115 5 avril mouraine don quijotte

 

Voilà pour notre découverte de la ville de Naha. Comme l’article est déjà assez long, je vais m’arrêter là, et la prochaine fois je vous emmène à l’Aquarium Churaumi 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nailstorming #253 : Le printemps, oui, mais japonais!

Hello!

Je suis encore une fois en retard pour le Nailstorming de cette semaine!
Le thème est : Le Printemps, oui, mais japonais!

 

Un thème très de saison, en théorie, parce que la météo fait un peu n’importe quoi en ce moment. Il neige. A Marseille (oui, oui!). Un 21 Mars!

Bref, neige ou pas neige, on est bien au printemps! Et au Japon, l’arrivée du printemps est annoncée par la floraison des cerisiers. J’ai eu la chance d’assister à ce phénomène deux fois, c’est un spectacle magnifique!

Pour ce thème, j’ai testé des petits waterdecals fleuris qui m’ont été envoyés pour test par la boutique Née Jolie. Il s’agit d’un ensemble de 48 planches de waterdecals, tous différents ou presque (il me semble avoir quelques doubles).
Parmi tous ces motifs, il y en avait plusieurs avec des fleurs de cerisier, dont celui que je porte aujourd’hui!

 

 

J’ai posé ces waterdecals sur un vernis blanc, mais il me semble que ce n’est pas forcément nécessaire. Ils sont très faciles et rapides à poser, par contre la taille des motifs est parfois un peu trop petite pour mes ongles (ou mes ongles sont peut être un peu trop larges!).
J’aime beaucoup le rendu en tout cas, et j’ai déjà reperé d’autres fleurs qui me plaisent pour d’autres manucures de printemps 🙂

Si ces waterdecals vous plaisent, vous pouvez les retrouver avec la réference #40797.
N’hésitez pas à utiliser mon code GWX10 pour bénéficier de 10% de réduction sur les articles non soldés 🙂

GWX10

A très vite!

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Nailstorming #223 : Destination de Rêve

Aujourd’hui c’est dimanche, et dimanche c’est Nailstorming!

Et le thème de la semaine est : Destination de Rêve.

Pource thème, plein d’idées me sont venues à l’esprit, à base de plages paradisiaques, cocotiers et couchers de soleil. Et finalement, je suis revenue à l’une de mes destinations préférées : le Japon.

 

Pour illustrer le Japon sur mes ongles, j’ai choisi de dessiner quelques symboles de ce pays : le mont Fuji, un temple et les cerisiers en fleurs bien sûr!

Pour la base de ce nailart, j’ai choisi le très joli Picture Polish Lakodom que j’avais depuis un moment mais que je n’avais pas encore posé.

 

Un blanc un peu gris, ou un gris presque blanc, avec des petites particules scatter holo qui l’illuminent. Très sympa à porter tout seul ou en base de nailart 🙂

 

Ensuite, j’ai fait un petit dégradé à l’éponge 100% Picture Polish : Lakodom, Grace et Paris.

 

 

Et sur ce petit dégradé, quelques traits au pinceau fin et à l’encre de Chine pour figurer les différents éléments du nailart. La neige sur le mont Fuki, c’est une touche de Lakodom, et les petites fleurs de cerisier, des petits points avec Paris!

 

 

J’espère que ce nailart vous plaît!

 

A bientôt 🙂



Rendez-vous sur Hellocoton !

From Kyoto, with love

Hello 🙂

Pour fêter les 2 ans de Il Etait un Vernis, les créatrices de la marque ont organisé un super concours. Le gagnant de ce concours collaborera à la création d’un vernis de leur prochaine création, rien que ça! Le rêve non?

Pour cela, il a fallu travailler un peu. Il fallait proposer une inspiration sur la couleur rouge : planche de style, dessin, collage, montage, nail art, assemblage de photos, moodboard,…

Pour ma part, j’ai réalisé un nailart que j’ai accompagné de quelques photos personnelles montrant mes sources d’inspiration.
Si tu me connais un peu, tu ne seras pas étonné de constater que mon inspiration me vient du Japon 🙂

from_kyoto_with_love

En effet la couleur rouge est pour moi reliée à beaucoup de souvenir de mes voyages au Japon.
Et en particulier Kyoto, avec ce rouge orangé si caractéristique des torii que j’appelle « Rouge Kyoto » à défaut de pouvoir le décrire avec plus de précision.
Parce que c’est à Kyoto que j’ai visité le Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux 10.000 torii dans la montagne, qui a laissé en moi des souvenirs impérissables!

20160414_151041_s

Et si un jour j’avais la chance de pouvoir créer un vernis, ce serait sûrement un « Rouge Kyoto »!

Mais il y a aussi le rouge des feuilles d’érable japonais, en particulier à l’automne où les paysages deviennent flamboyants!
Je ne connais le Japon que pendant le printemps et l’été, je rêve de le découvrir à l’automne également… avec l’école des filles cela devient un peu plus compliqué à organiser, mais je compte bien voir ces paysages de mes propres yeux un  jour 🙂

20160415_153431

Et puis du rouge encore, le maquillage des geishas! Tellement nombreuses à Kyoto, et en particulier dans le quartier de Gion où on a logé quelques jours.
Du rouge encore, souvent dans les magnifiques kimonos qu’elles portent.

20160413_155633_s

Du rouge aussi lors des couchers de soleil, et bien sur le lever de soleil aussi! Le Japon est bien le Pays du Soleil Levant 🙂

nailart_kyoto_7 nailart_kyoto_11

Tous ces éléments réunis se retrouvent sur mes ongles le temps d’une manucure.

nailart_kyoto_14 nailart_kyoto_17

nailart_kyoto_20 nailart_kyoto_23
J’espère que ma participation vous plaît, et si c’est le cas vous pouvez voter pour moi par ici.
J’apprécie grandement vos votes!

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Notre voyage au Japon – partie 5 : Umi

Hello 🙂

Après les 4 premiers articles sur notre dernier séjour au Japon :

Aujourd’hui on va à Umi!

Umi est une ville du district de Kasuya, dans la préfecture de Fukuoka.
C’est un des terminus de la ligne Kashii qui passe près de chez nous à Sue, deux petits arrêts et on y est!
Mais ce jour là, il fait beau et on décide de marcher, tout en longeant la voie du chemin de fer pour le pas se perdre!

Sur le chemin, on croise de très jolies pensées…

60 jour 7 pensées

61 jour 7 pensées

59 jour 7 pensées

 

… et également des cerisiers qui sont en pleine floraison!
78 jour 7 vers Umi cerisiers

 

63 jour 7 vers Umi cerisiers 64 jour 7 vers Umi cerisiers 65 jour 7 vers Umi cerisiers

66-jour-7-vers-Umi-cerisiers

67 jour 7 vers Umi cerisiers 68 jour 7 vers Umi cerisiers

 

Petit arrêt à la gare de Shimbaru. Umi c’est la suivante!

62 jour 7 gare avant Umi

 

La ville est traversée par le fleuve Umigawa. La promenade au bord de l’eau est  fort agréable!

79 jour 7 vers Umi cerisiers

80 jour 7 vers Umi cerisiers

82 jour 7 vers Umi pont

83 jour 7 vers Umi cerisiers

84 jour 7 vers Umi

Hachiman-gū, un sanctuaire shinto. On dit que c’est le lieu où l’impératrice Jingū a donné naissance au futur empereur Ōjin, et les femmes enceintes viennent prier pour un accouchement sans risques, et les femmes ayant déjà des enfants pour une bonne éducation de ceux ci.

Il y a deux ans on est venus alors que j’étais enceinte de la mini princesse, et on y avait laissé nos voeux.

Cette année, on y retourne comme une sorte de remerciement, et pour prier également pour la bonne éducation des enfants tant qu’on y est!

86 jour 7 vers Umi

 

 

69 jour 7 Umi

20160402_170620

Ce sanctuaire est aussi connu pour ses camphriers géants, connus sous le nom de Forêt de Kada. Les deux plus anciens sont classés « Trésor Naturel » du Japon!

70 jour 7 Umi 71 jour 7 Umi camphrier
74 jour 7 Umi camphrier 75 jour 7 Umi camphrier

Celui ci est un des plus anciens, on l’appelle « la forêt de Yufuta ».

 

77 jour 7 Umi camphrier

Kuma-chan au pied d’un camphrier.

 

73 jour 7 Umi bonsai

Et au milieu de ces énormes camphriers, des tout petits bonsais!

 

La spécialité du coin, c’est les taiyaki, vendus par paires : le grand  c’est la maman, et le petit l’enfant! On a pris deux paires pour représenter notre petite famille  : papa, maman et les deux petites!

76 jour 7 Umi taiyaki

Avant de prendre le train pour rentrer, on reste jusqu’au coucher du soleil dans un petit parc à proximité.

 

87 jour 7 parc Umi

 

Une petite vidéo pour finir?

Et la prochaine fois, je vous emmène à Okinawa 🙂



Rendez-vous sur Hellocoton !

Notre voyage au Japon – Partie 4 : Jours de pluie, sushi et balade sur les toits de Hakata :)

Hello 🙂

Voici un nouvel épisode de nos aventures au Japon!
Pour rappel, voici les articles antérieurs :
partie 1
partie 2
partie 3

 

Jours 3 et 4  (31 Mars et 1er Avril) – Jours de Pluie!

31 Mars, on se lève : il pleut!
Pour ma part, je n’ai rien contre la pluie, elle ne m’empêche pas de sortir. Au contraire, j’aime bien la campagne ou visiter des temples par temps de pluie, il y a une ambiance particulière je trouve!
Mais aujourd’hui, les filles n’ont pas envie de se mouiller. Et quand on demande à Kuma Chan ce qu’elle veut faire aujourd’hui, sa réponse est immédiate : je veux aller à Aeon!

Aeon, c’est le grand centre commercial à proximité de chez nous. En quelques minutes en voiture, on y est!
Kuma Chan adore y aller, car il y a beaucoup d’endroits où les enfants peuvent jouer. Le shopping, elle s’en fiche pour l’instant! (sauf quand ça se mange!)
Mais alors qu’on s’apprête à rentrer dans le centre commercial, nos estomacs commencent à gronder, et beau-papa nous refait monter en voiture pour nous emmener manger des sushis à un Kura-Sushi tout près de là.

A Kura-Sushi, les sushis défilent sur un tapis roulant, on peut prendre l’assiette qui nous tente ou bien commander sur un écran tactile. Pour 100 yens on peut avoir une assiette de deux sushi, certains sont un peu plus cher mais ce n’est jamais excessif!

51 jours 6 sushi

Et ce qui est rigolo, c’est qu’une fois nos sushi avalés, on glisse notre petite assiette dans une fente située sur le côté de la table. Et toutes les 5 assiettes avalées, une petite animation se déclenche et on peut gagner des cadeaux! Kuma-chan est repartie heureuse avec des petites figurines 🙂
52 jours 6 sushi

Un de mes préférés : crevette mayo grillé!

Et enfin, retour à Aeon qui était notre objectif principal de la journée, pour faire quelques courses et un peu de shopping!

Le 1er Avril, rebelotte, encore de la pluie! Les filles semblent aussi motivées que la veille, il nous faut une solution de repli!
Aeon, on l’a déjà fait en long, en large et en travers, et même si Kuma Chan réclame d’y retourner, nous décidons d’aller à la gare de Hakata.

Avant de monter dans le train, nous nous arrêtons pour manger à West, à deux pas de la gare de Sue-Chūō. C’est une chaîne de restaurants spécialisée dans les udon, on y va souvent car ce n’est pas cher et c’est très pratique car juste à côté de la gare.

16 - 20160401_132749

 

Hakata c’est aussi un endroit idéal pour faire du shopping, on aime bien traîner dans les magasins et trouver des jolies choses pour nous ou encore des souvenirs à ramener à nos proches.
On aime aussi aller sur les toits, et on profite des petites accalmies entre deux averses pour jeter un regard en hauteur sur la ville 🙂

56 jour 6 haut hakata 57 jour 6 haut hakata 58 jour 6 haut hakata

 

Les enfants aiment beaucoup cet endroit car il y a un petit parc, un petit train et des aires de jeu.

17 - 20160401_171529

Dis beau gosse, tu me prêtes ton tricycle?

 

17bis - 20160401_171533

Zut, il est parti!

En bref, deux petites journées calmes et reposantes, avant de reprendre un rythme plus intensif dès le lendemain avec la visite d’Umi, puis notre départ à Okinawa… mais tout ça fera l’objet d’autres articles!
En attendant je vous laisse avec une petite vidéo, parce que les photos c’est bien mais c’est plus sympa quand ça bouge 😀

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Notre voyage au Japon – partie 3 : le Zoo de Fukuoka

Hello 🙂

Je vous retrouve aujourd’hui avec la 3ème partie de nos aventures au Japon 🙂
Je vous laisse ici les liens des deux premières parties :
Partie 1
Partie 2

Et comme je disais à la fin du dernier article, maintenant on va visiter le Zoo de Fukuoka!

Jour 4 (30 Mars) – Zoo de Fukuoka

A chaque fois qu’on vient à Fukuoka, le Zoo est un de nos passages obligés. Cette année c’est la troisième fois que nous le visitons!

Le zoo ferme assez tôt (17h), nous partons de bonne heure pour profiter au maximum de notre journée!
En passant à la gare de Hakata, nous achetons notre pique nique dans les nombreux magasins de nourriture du sous sol, puis nous nous dirigeons vers le métro.

Pour aller au Zoo en métro, il faut s’arrêter à la station Yakuin-Odori, puis marcher environ 10-15 minutes. Il y a aussi des bus qui nous emmènent aux portes du Zoo depuis cette station de métro ou même directement depuis la gare de Hakata, mais Kuma-Chan n’aime pas les bus, elle a très vite mal au coeur. Alors on marche!

L’entrée au Zoo coûte 400 yens pour les adultes, et c’est gratuit pour les filles 🙂
En arrivant, on va directement voir l’éléphant, les singes, le léopard… toute la partie qui regroupe les animaux d’Asie tropicale.

40 Jour 5 Zoo Fukuoka

 

 

45 Jour 5 Zoo Fukuoka

Il y a aussi des jolis cerisiers 🙂

 

A ce niveau là, il se met à pleuvoir :O
Heureusement il y a des parties couvertes où l’on peut s’abriter et manger tranquillement, tout en regardant la pluie tomber. C’est sympa!
Pour manger, il y a aussi des restaurants à l’entrée du Zoo, mais nous ne les avons jamais testés encore!

Puis, on continue notre visite par le « South Garden », où l’on trouve tigres, lions, hippopotame… et surtout le Zoo des Enfants, avec des petits animaux que les enfants peuvent toucher et caresser! Il y a des cobayes, des lapins ou encore des canards, les filles ont adoré et on a passé un long moment à câliner les cobayes surtout 🙂

42 Jour 5 Zoo Fukuoka

43 Jour 5 Zoo Fukuoka

44 Jour 5 Zoo Fukuoka

Invasion de cochons d’Inde :O

Après avoir réussi à extirper un pauvre petit cobaye des mains de Bébé Chan (elle voulait partir avec!) nous nous sommes dirigés vers le « North Garden ». Ici on trouve la girafe, le gorille, le zèbre et le rhinocéros! Et aussi une grande volière qui abrite plein plein d’oiseaux! On peut rentrer à l’intérieur et observer de près les canards ou les flamands roses 🙂

46 Jour 5 Zoo Fukuoka

47 Jour 5 Zoo Fukuoka

On retourne ensuite vers l’entrée du Zoo et on finit notre visite avec un joli panda roux. On n’a pas vu les pingouins par contre!

48 Jour 5 Zoo Fukuoka

On n’a pas pris beaucoup de photos, surtout des vidéos, alors on a fait un petit montage récapitulatif de cette visite 🙂

Les filles ont été ravies de cette visite, et nous aussi! On y reviendra sûrement la prochaine fois, pour le prix on ne va pas se priver!

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Notre voyage au Japon – partie 2

Hello,

Après la première partie de notre dernier voyage au Japon, où je te racontais notre arrivée à Fukuoka et une petite balade au coeur de la ville, voici la suite!

Jour 3  (29 Mars) – Hanami au château de Fukuoka

Lors de mon dernier voyage en 2014, j’avais découvert avec émerveillement la floraison des cerisiers, et je voulais renouveler l’expérience cette année. Il paraît que l’automne est magnifique aussi, je n’ai pas encore eu la chance de voir cette saison au Japon, mais j’aimerais beaucoup! Avec l’école des filles, c’est difficile de partir à ce moment là, mais peut être un jour qui sait…

Malheureusement ce spectacle magnifique ne dure que quelques jours (environ deux semaines), mais nous sommes arrivés pile au moment où ces jolies fleurs commencent à apparaître!

Et aujourd’hui, c’est le « full bloom », le jour où la floraison est censée être maximale. Pour en profiter, nous décidons d’aller voir le Hanami au château de Fukuoka.

30 Jour 4 cerisiers maison

Les deux cerisiers en bas de l’immeuble sont plus fleuris de jour en jour.

Pour cela, nous nous dirigeons encore une fois vers la gare de Sue-Chuou, pour prendre le train jusqu’à Hakata.

31 Jour 4 cerisiers

Sur le chemin, on croise encore des jolis sakura!

 

Une fois à Hakata, c’est déjà l’heure de manger et on a faim! On décide d’aller manger des udon au sous sol de la gare, puis on se dirige vers le métro et hop, nous voilà au Maizuru Park, qui abrite les ruines du château de Fukuoka.32 Jour 4 Ohori Koen chateau fukuoka 33 Jour 4 Ohori Koen chateau fukuoka 34 Jour 4 Ohori Koen chateau fukuoka 35 Jour 4 Ohori Koen chateau fukuoka

09 - 20160329_163541

10 - 20160329_164645

Welcome to Fukuoka!

11 - 20160329_164701

On monte jusqu’en haut, mais on ne reste pas longtemps car l’entrée est payante après 18h. Il y avait aussi trop de monde et contrairement à notre dernière visite en 2014, on n’a pas réussi à trouver une place assise malgré les bancs mis à disposition. On décide de juste faire un petit tour avant de descendre pour continuer notre balade.

Il y a plein de stands de nourriture, on se laisse tenter par des brochettes de peau de poulet pour Papa-chan et les filles, poulpe pour moi 🙂

12 - 20160329_181814
La nuit tombée, les cerisiers sont illuminés, et c’est beaaaauuuuu!!

37 Jour 4 Ohori Koen chateau fukuoka 38 Jour 4 Ohori Koen chateau fukuoka 39 Jour 4 Ohori Koen chateau fukuoka

 

Après cette longue journée, Kuma Chan est bien fatiguée et pique la poussette de sa soeur pour un roupillon… heureusement j’ai un porte-bébé pour la petite!

13 - 20160329_194504

Il est temps de rentrer. Demain, on a prévu d’aller au zoo de Fukuoka. Mais je te raconte ça dans un prochain article! 🙂



Rendez-vous sur Hellocoton !

Notre voyage au Japon – partie 1

Hello 🙂

Comme cela semble vous intéresser, je vous propose aujourd’hui le récit de notre dernier voyage au Japon, qui a eu lieu du 24 Mars au 23 Avril 2016.
Un mois entier partagé entre Fukuoka, Okinawa, Osaka et Kyoto, des souvenirs plein la tête, des photos par milliers, je ferai sûrement plusieurs articles pour tout vous raconter!

 

Le départ! Paris-Shanghai-Fukuoka

01 Aéroport CDG

Jour pluvieux à Paris… nous espérons une meilleure météo pendant nos vacances!

Nous sommes Jeudi 24 Mars, nous prenons le TGV au départ de Marseille direction l’aéroport Roissy Charles de Gaulle! Cette nuit là, nous dormirons à l’hôtel, tout près de l’aéroport, car notre avion est censé partir à 10h30.

 

Après un changement de vol de dernière minute, un retard du à la grève du personnel au sol, et une correspondance ratée, nous arrivons enfin à Fukuoka à presque 23h, au lieu de 14h!
Belle maman et beau papa sont là pour nous accueillir, on prend un taxi, on arrive à la maison, on mange on papote on papote et on se couche très très tard! De toutes façons, avec le décalage horaire, nous n’avons pas sommeil malgré la fatigue du voyage.
Les filles ont fait la fête jusqu’à 2h du matin avant de s’endormir! Je les ai suivies de près, Papa chan est resté longtemps discuter avec ses parents car on ne les avait pas vus depuis longtemps!

 

Jour 1 (27Mars) : Jetlag

Enfin, notre premier jour de vacances commence!
Nous avons passé quand même une assez bonne nuit, et on se réveille tout doucement. En allant dans la cuisine prendre notre petit déjeuner, on se rend compte qu’il est en fait 14h!
Ah oui le décalage horaire ne pardonne pas! :O

Nous sommes à Sue, dans la préfecture de Fukuoka. Les cerisiers commencent à peine à fleurir! On en a deux juste en bas de l’immeuble.

02 Cerisiers Sue 02a Cerisiers Sue 02b Cerisiers Sue

 

On a une jolie vue sur les montagnes, c’est une belle journée et le ciel est dégagé!

03 Vue Sue

 

Comme nous nous sommes levés très tard, et qu’on doit acheter des couches, lingettes, nourriture pour bébé et autres articles pour notre séjour (nous sommes venus avec le strict minimum), nous allons directement au centre commercial le plus proche (Aeon Mall Fukuoka).

Là bas, on trouve une aire de jeux pour enfants où les filles se donnent à coeur joie!

04 Jour 2 Aeon 06 Jour 2 Aeon 07 Jour 2 Aeon

 

En faisant nos courses, on s’étonne comme toujours du prix exorbitant de certains fruits… ici du melon à 3866 yens soit environ 31 euros!!

08 Jour 2 Aeon prix melon

 

J’ai trouvé un fruit du dragon à un prix plus raisonnable, je me suis laissée tenter car j’adore ce fruit!

09 Jour 2 fruit du dragon

Et puis dodo car malgré tout la fatigue du voyage se fait encore sentir, combinée au décalage horaire! Demain, c’est parti pour une journée complète de visites 🙂

 

Jour 2 (28 Mars) – Promenade en ville

Aujourd’hui, on se lève à une heure un peu plus raisonnable, nous décidons de prendre le train pour aller jusqu’à Fukuoka!

Pour cela nous marchons jusqu’à la gare la plus proche, Sue-Chūō. C’est une petite marche de 15 minutes environ au cours de laquelle nous croisons de nombreux cerisiers en fleur, au grand plaisir de Kuma Chan qui adore les sakura!

1 - 20160328_115834

Bébé-chan découvre les fleurs de cerisier!

 

02 - 20160328_120705

Un truc sympa au Japon : il y a des distributeurs de boissons un peu partout.

 

10 Jour 3 cerisiers et montagne 11 Jour 3 cerisiers et montagne

 

15 Jour 3 cerisiers Sue 16 Jour 3 cerisiers Sue

 

Pour aller jusqu’à la gare de Hakata, nous devons prendre deux trains, avec un changement à Chojabaru. Le trajet dure environ une demie heure.

En arrivant à Hakata, nous décidons de flâner sans but fixe pour redécouvrir la ville après deux ans d’absence. Nos pas nous mènent d’abord vers le quartier de Gokushomachi, où se trouve le temple Tocho-Ji. C’est le temple bouddhiste le plus ancien de Fukuoka (et même de l’île de Kyushu il paraît!)

De l’extérieur, on aperçoit surtout sa pagode à 5 étages.

20 Jour 3 Hakata

A l’extérieur on y trouve un cimetière avec les tombes de seigneurs féodaux de l’époque Edo.
Et à l’intérieur du bâtiment se trouve la plus grande statue en bois de Bouddha au Japon. Il est malheureusement interdit de la prendre en photo! Un petit tunnel obscur nous conduit sous la statue. L’ayant déjà emprunté il y a deux ans lors d’une visite guidée, je l’ai évité cette fois ci car je sais qu’il ne fait pas bon ménage avec ma claustrophobie ^^

 

17 Jour 3 18 Jour 3 Hakata 19 Jour 3 Hakata
21 Jour 3 Hakata

 

Un très joli cerisier en fleur nous attendait à l’extérieur 🙂

22 Jour 3 Hakata

04- 20160328_151313

23 Jour 3 Hakata

05- 20160328_151313

Photo prise par Kuma-Chan!

Un peu plus loin, le temple Shôfuku-ji qui était absolument désert. Les filles ont bien profité du parc pour se dégourdir les jambes!

06- 20160328_151313

24 Jour 3 Hakata 25 Jour 3 Hakata

 

Nous commençons à avoir faim, et Kuma Chan réclamait à grands cris une pizza! Petite halte dans un de nos endroits préférés : Saizeriya ^^ C’est une chaîne de restaurants de style italien, fréquenté par les familles et des jeunes.
Pas cher, plutôt sympa, ce n’est pas de la grande gastronomie mais on aime beaucoup la soupe au maïs, la pizza ou encore la doria aux fruits de mer (gratin servi sur du riz). C’était sans grande surprise notre menu du jour 😀

03 - 20160328_134243

J’aimais beaucoup leur « garlic bread » mais ils ne le proposent plus depuis quelques années, déçue je suis!

 

Puis on a marché, marché, marché. On s’est retrouvés au bord de l’eau.

07- 20160328_151313

Et on est arrivés à Canal City! Un grand centre commercial où l’on trouve des enseignes comme H&M (j’ai profité pour aller voir s’il y avait Space Race mais rien, pas de vernis dans les H&M japonais!), Desigual, Zara… et plein de restaurants aussi!

J’aime bien la grenouille qui se trouve à l’entrée.

27 Jour 3 Canal City

Les tulipes sont très jolies!

28 Jour 3 Canal City

08- 20160328_151313

 

De retour à Hakata pour reprendre le train jusqu’à la maison, nous admirons les illuminations qui rappellent les cerisiers en fleur.

29 Jour 3 Hakata by night

Après une journée bien remplie, repos bien mérité!
Vu la longueur de cet article, j’arrête ici mon récit pour le moment.

J’espère que ça vous plaît et on se retrouve très bientôt pour la suite, dès que j’aurai trouvé un peu de temps! A ce rythme là, vous aurez peut être la fin de mon séjour à mon retour au Japon dans deux ans ^^

 



Rendez-vous sur Hellocoton !